Etapes de vie

La vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre.

Albert EINSTEIN

De spectateur…

Ponton avec une barque devant des montagnes

Il y a des passages dans la vie dont on se passerait bien mais malheureusement, même si j’aurais envie de vous dire « heureusement », ils sont indispensables pour avancer.
Il peut s’agir de changements importants comme un nouveau travail, une parentalité, un déménagement, une séparation, un deuil ; de traumatismes comme un accident de voiture, un viol, une agression, un attentat ou encore d’un épuisement général comme un burn-out.

Ce sont des moments charnières, des virages importants dans notre vie, désirés ou inattendus même imprévisibles et qui, dans un cas sont mal gérés car finalement nous n’étions pas prêts, ou dans l’autre cas sont complètement subis.

On se sent mal, « au bout du rouleau », pas à notre place, « au fond du trou », on finit souvent par ne plus se reconnaître, ne plus se sentir nous-même.
Et c’est à cet instant extrêmement désagréable où nous avons l’impression que tout ou partie de notre vie nous échappe totalement sans avoir la moindre idée de comment la retenir, que nous finissons par nous demander comment nous en sommes arrivés là et surtout comment nous allons faire pour nous en sortir.

Je tiens alors à partager avec vous une phrase que l’on m’a dite un jour et grâce à laquelle tout ce que je vivais prenait sens : la vie ne nous envoie que des épreuves que nous sommes capables de surmonter.

La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est apprendre comment danser sous la pluie.

Sénèque

… à acteur !

Escalier tournant en bois avec palier marbre, vue plongeante, impression d'un escargot

Pourquoi ne pas voir ces épreuves comme des étapes à passer les unes après les autres, pas à pas ?
Un peu comme si la vie était un escalier à gravir une marche à la fois, avec des marches plus hautes que d’autres et des paliers plus ou moins importants.

Il est vrai que certaines marches sont plus difficiles et douloureuses que d’autres, qu’elles nous font vivre des expériences insensées qu’on estime ne pas mériter :
« Pourquoi moi ? » « Pourquoi maintenant ?»
Tout simplement parce que c’est le bon moment pour vous d’apprendre et malheureusement nous apprenons mieux en tombant qu’en réussissant tout du 1er coup !

Vous pourriez aussi choisir de ne pas regarder cette marche là devant vous, de vouloir rester où vous êtes. C’est souvent plus simple et plus confortable, et tant que vous ne serez pas prêt à la franchir votre inconscient vous protégera.
En revanche, il arrivera un beau jour où il vous fera comprendre qu’aujourd’hui plus rien ne vous en empêche et c’est souvent à ce moment là que l’on se sent « en conflit avec soi-même ».
Ne serait-ce pas l’occasion de vous dire « j’en suis capable »?
Personnellement j’en suis intimement convaincue et je peux vous assurer que vous avez en vous toutes les capacités d’affronter et de surmonter tout ce qui vous arrive.

La vie est un mystère qu’il faut vivre et non un problème à résoudre. 

Gandhi

Alors peu importe ce que vous avez traversé, vous êtes là, toujours debout, vivant, à lire ces lignes donc à vouloir trouver une solution.
Cela fait de vous quelqu’un de fort, d’unique et d’exceptionnel !
Croyez en vous et en toutes vos ressources intérieures que je vous invite à activer ou réactiver lors d’une séance d’hypnose ericksonienne.

Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu’au jour où être fort reste la seule option.

Bob MARLEY