5 astuces pour contrer les effets de l’isolement liés au confinement du Coronavirus

Corona Covid-19

Depuis mardi 17 mars 2020 midi, nous sommes en confinement à domicile suite à l’épidémie du coronavirus qui sévit dans le monde aujourd’hui.
Cette mesure bien que nécessaire et indispensable à notre santé n’est pas sans conséquence sur notre état psychologique.
Nos chercheurs se sont d’ailleurs penchés sur le sujet il y a déjà longtemps notamment lors de l’épidémie H1N1.
Je voulais au travers de cet article vous présenter des brides de ce qu’ils ont pu constater et commencer à vous apporter quelques solutions et astuces afin que vous puissiez éviter ou conjurer certains symptômes.

L’isolement, résultat du confinement

Homme seul assis à sa fenêtre

Tout d’abord, un confinement nous demande de nous isoler mais comment  allons-nous vivre cet isolement ?
Définit comme « Tout individu séparé de gré ou de force du reste de son environnement habituel », il peut dans un 1er temps perturber mais sans forcément créer de gros désagréments émotionnels.

En revanche dès lors qu’il excède 10 jours, se prolonge par rapport à la durée initialement prévue ou encore n’a pas réellement de durée définie, il peut entraîner une authentique souffrance mentale pouvant aller jusqu’à la dépression.
Certaines personnes atteindront l’état dépressif quand pour d’autres il s’agira peut-être de symptômes tels que l’anxiété, le stress, l’ennui, l’irritabilité, l’hypersensibilité ou l’insomnie, la boulimie, la perte d’appétit, …
Ceux-ci peuvent être accompagnés de comportements inhabituels voire inappropriés comme des compulsions ou bien des addictions (nourriture, alcool, écrans, jeux vidéos, …).

Le choc

Tous ces symptômes peuvent équivaloir à un stress post-traumatique.
Les scientifiques ont remarqué que l’annonce d’un confinement, d’un isolement peut être vécu comme un choc et en avoir les mêmes répercussions.
Il peut également réveiller d’anciens souvenirs comme l’annonce d’une maladie, d’un décès ou de tout autre événement choquant.
C’est à cet instant là que notre inconscient réagit comme il le peut avec les informations dont il dispose.
La plupart d’entre nous va avoir tendance à faire des associations, des liens entre plusieurs événements différents ayant comme point commun un choc, et celui-ci va être l’élément déclencheur, réveiller à l’intérieur toutes les sensations connues et déjà vécues s’y rattachant.

Le changement

Là où « la pilule » est encore plus dure à avaler pour nous aujourd’hui, c’est que cet isolement nous est imposé ! Alors certes pour de bonnes raisons, là n’est pas la question, mais dépourvu de notre capacité et liberté de décision, que nous reste-t-il ?
La colère ? La tristesse ? Le déni ?
Ce serait malhonnête de ma part de vous dire que non mais il nous reste également d’autres belles choses, et entre autre le lâcher-prise et l’acceptation !
Oui encore eux 😀 mais laissez moi vous exposer le fond de ma pensée.

Le lâcher-prise car tout ce qui se passe en ce moment ne dépend absolument pas de vous. Lutter contre reviendrait à vous battre contre des moulins à vents, à espérer voir la neige tenir sous un soleil de plomb.
Soyez comme le roseau qui plie sous la tempête, une fois celle-ci passée il reprend sa place.
Ainsi vous ne gaspillez pas votre énergie à tenter de résister à quelque chose de plus fort que vous. Gardez toute cette énergie pour vous et vos proches.
Et lâcher-prise ne signifie aucunement que vous avez baissé les bras, cédé ou encore abandonné, mais simplement que vous avez CHOISI de raisonner et de faire ce qui est le mieux, le plus sage pour vous à cet instant.

L’acceptation viendra toute seule dès que vous aurez commencé à desserrer l’étau autour de votre état émotionnel.
Desserrer comme pour ouvrir et laisser passer la lumière et l’air, comme pour libérer votre poitrine et retrouver une capacité respiratoire confortable (n’oubliez pas que la respiration est la base de votre bien-être, c’est elle qui permet l’oxygénation et la synchronisation de tout votre corps avec votre cerveau).

Les astuces et l’hypnose

Ma pratique de l’hypnose ericksonienne, notamment dans le domaine du développement personnel et de la gestion des émotions et comportements, me confère une certaine expérience et expertise pour vous apporter mon aide et mon soutien afin d’améliorer votre quotidien.
Et oui, car dans ces moments là c’est tout notre quotidien qui est chamboulé, nous faisant perdre nos repères et parfois de fait notre confiance en nous, et dans ce cas précis de confinement pour cause d’épidémie de coronavirus, nous faire peur d’être infecté, d’infecter les autres et surtout nos proches.
Pour éviter tous ces désagréments et l’apparition des symptômes évoqués plus haut, ou pour les faire disparaître s’ils sont déjà là, voilà quelques conseils et astuces à utiliser sans modération !

Ampoule avec faisceaux lumineux

Astuce n°1 : Du rythme

Avant le confinement votre vie était bien rodée, rythmée par vos occupations professionnelles et personnelles, il est donc primordial de trouver un nouveau rythme, adapté à cette situation exceptionnelle.
Le bon rythme est celui qui vous permettra de vous lever le matin prêt à vivre cette journée et non de la subir.
Ce rythme vous garantit une bonne hygiène de vie, gardez votre routine de lever, de coucher, de toilette même si vous ne sortez pas et ne voyez personne ou que votre conjoint(e) et/ou enfant(s).

Astuce n°2 : Des objectifs

Le meilleur moyen de bien vivre ce confinement est de lui donner un but, une direction.
Pour cela je vous invite à vous faire une liste d’objectifs, une To Do List, par jour, par semaine ou sur toute la durée du confinement afin que vous puissiez ressentir et voir ce qu’il vous aura apporté et permis.
Attention ! Veillez à définir des objectifs justes c’est-à-dire des objectifs atteignables selon vos ressources, quelles soient internes ou matérielles, et le temps imparti.
Inutile de mettre la barre trop haute au risque de vous frustrer voire même d’avoir l’effet inverse en vous démoralisant. Misez sur la réussite, la satisfaction et certainement même sur la fierté qui vont en découler.

Astuce n°3 : De la positivité

Arrêtez les informations en continu. Oui il est important de se tenir au courant de ce qu’il se passe mais cela ne signifie pas avoir la télévision ou la radio allumée toute la journée et écouter en boucle les nouvelles plutôt moroses du monde extérieur.
Préférez choisir 3 ou 4 sources d’informations fiables, en lesquelles vous avez confiance et consultez les 1 fois par jour, ce sera amplement suffisant.

Ensuite, je suis sûre qu’il y a peu vous disiez manquer de temps, non ? Et bien aujourd’hui vous en disposez, qu’allez-vous en faire ?
Et si vous en profitiez pour faire toutes ces choses que vous repoussez depuis des semaines voire des mois ?
Et si vous faisiez enfin cette partie de cartes, ce jeu de société avec votre enfant ?
Et si vous lisiez enfin ce livre que vous avez eu à Noël et que vous n’avez toujours pas ouvert ?
Et si vous vous lanciez dans le fameux et habituel ménage de printemps qui fait du bien au moral car il a l’avantage de faire de la place dans la maison et dans votre esprit ?
Et si vous preniez simplement du temps pour vous, pour vous bichonner ?

Enfin et surtout, arrêtez de laisser votre cerveau aux commandes.
Eckhart TOLLE nous informe dans son livre « Le Moment Présent » que 80 à 90% de nos pensées sont répétitives, inutiles, négatives et dysfonctionnelles.
Il nous apprend aussi que nous pouvons les contrôler et je vous confirme que c’est vrai ! Je vous invite donc simplement à essayer de dire STOP, NON, VA-T-EN à la prochaine pensée négative qui vous arrivera et à la remplacer par une pensée positive.
Répétez cet exercice à chaque fois qu’il le sera nécessaire et regardez comme le cours de vos pensées évolue.

Astuce n°4 : Des émotions

Vous allez être sujet à diverses émotions, il se peut même que vous en éprouviez des nouvelles, et contrairement à ce que l’on pense elles sont toutes positives car toutes légitimes.
Alors pourquoi ne pas profiter de ce temps pour accueillir ces émotions, apprendre à les connaître et à les reconnaître et peut-être même finir par les apprivoiser et vivre en harmonie avec elle ?
La grande majorité de mes séances d’hypnose sont axées sur les émotions car la plupart des gens ne sait pas ou ne comprend pas pourquoi elles sont là.
Je prends donc très régulièrement le temps de leur expliquer que toute émotion se manifeste pour nous délivrer un message, mais souvent trop occupés à vouloir nous en débarrasser le plus vite possible car elle nous ralentit dans ce que nous étions en train de faire, nous luttons contre au lieu de prendre quelques instants pour tendre l’oreille et l’écouter. Et oui car ce qu’ils ignorent aussi souvent, c’est qu’une fois le message passé l’émotion s’apaise puis disparaît.
Et si vous preniez le temps de tenter l’expérience et de vous écouter ?

Astuce n°5 : Du contact avec l’extérieur

Il nous arrive de critiquer les nouvelles technologies car si elles nous apportent du confort dans certains domaines, à d’autres moments elles peuvent nous éloigner de nos valeurs et de nos modes de fonctionnement.
Toutefois aujourd’hui, elles sont un atout indiscutable : un œil sur le monde extérieur, un moyen de contrer l’éloignement !
En effet, grâce à certaines applications vous pourrez garder un contact visuel avec vos proches même loin et séparés d’eux, ce qui remontera facilement le moral de chacun car quel plaisir de voir ses parents, grands-parents, amis, … tout sourire devant la caméra.
Les réseaux sociaux vous permettront de vous divertir grâce aux nombreuses vidéos et textes humoristiques qui circulent actuellement.
Ils pourront également vous permettre d’intégrer des groupes de paroles ou de soutien lorsque le moral a un petit coup de mou, ces échanges pourront agir comme un ressort pour repartir de plus belle.

J’espère que cet article vous a plu et vous aura apporté de l’aide.
De mon côté j’ai pris un réel plaisir à l’écrire car au-delà du contenu informatif c’est aussi un moyen pour vous de découvrir ou redécouvrir cette discipline que j’affectionne tant : l’hypnose.
En effet, chaque séance ressemble à cet article, un état des lieux de la situation, de votre état émotionnel, puis nous en recherchons la cause, l’élément déclencheur qu’il soit soudain, récent ou alors plus discret et ancien.
Ensuite nous prenons le temps de trouver LA solution, celle qui sera la plus adaptée et respectueuse de la personne que vous êtes, de vos valeurs, de votre identité et de celle que vous voulez être à la fin de la séance.

Je suis plus que jamais à votre disposition pour en discuter, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou encore à me contacter si vous le souhaitez.

Avant de vous laisser, je voudrais juste vous soumettre une dernière idée 😉

Ce confinement n’est-il pas la pause dont tout le monde avait besoin ?
La terre n’en pouvait plus et ce confinement lui apporte ce qu’elle désirait et méritait tant, il suffit de regarder la nature reprendre vie là où l’exploitation humaine a été contrainte de s’arrêter.

Et si nous aussi nous avions besoin d’une pause ?
N’oubliez pas que nous sommes tous des êtres vivants, connectés les uns aux autres, à la terre et que les besoins des uns deviennent ceux des autres comme des électrons qui communiquent entre eux et évoluent les uns avec les autres.

Merci beaucoup et à très bientôt !
Lauriane


Une réflexion sur “5 astuces pour contrer les effets de l’isolement liés au confinement du Coronavirus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s